Let's speak Spanish !

Publié le par Marie Simon

La communauté hispanique grandit à vue d’oeil aux Etats-Unis… et pas seulement en Floride et en Californie ! A Washington DC, la presse hispanophone se développe déjà. Les deux publications très représentées parmi les bornes de journaux sur les trottoirs sont le Washington Hispanic et El Tiempo Latino. Ne vous fiez pas aux titres, l'un en anglais, l'autre en espagnol, les deux délivrent des colonnes à 100% en espagnol ! Avec un peu de Spanglish tout de même.


 

 

Concrètement, les deux journaux s’appliquent à trouver un équilibre entre nouvelles locales communautaires, leur niche, et les nouvelles des pays latino-américains. Tous les pays y passent, Pérou, Chili, Bolivie, Guatemala, Honduras, Salvador… sans doute avec un accent particulier sur ce dernier, les Salvadoriens étant très présents dans la ville, avec leurs pupuserias”.

 

Dans un pays où les communautés coexistent sans vraiment se mélanger, et où la communauté hispanique est en plein boom, une telle presse est certaine de prospérer. La NAHP (National Association of Hispanic Publications, basée a Washington DC) regroupe ces publications, sur le sol des Etats-Unis, avec celles du monde latino, depuis 1982. Dont le Washington Hispanic et El Tiempo Latino.


Les journaux non-hispaniques ne s’y trompent pas. Par exemple le Wall Street Journal qui a conclu un accord dès 2002 avec le Washington Hispanic, pour publier des articles régulièrement dans les pages de journal hispanique… mais aussi y faire figurer son logo !


M.S.


P.S. : J'utilise le terme "hispanique", qui correspond à une catégorie administrative aux Etats-Unis, pour simplifier. Et parce qu'il se réfère à la langue dans laquelle les gens s'expriment... et lisent les journaux. Mais je me dois de signaler qu'il y a un réel débat sur le fait d'utiliser ce terme ou "latin". Ce fut même l'objet d'une des multiples notes internes à CNN.


Commenter cet article

geneline 26/12/2005 20:05

Quid du terme chicanos? Il y a eu à San Francisco il y a quelques années une expo sur les chicanos (si j'ai bien compris les hispaniques qui étaient déjà en place en Californie avant son entrée dans les USA). C'est bien ça. Mais en qq années le terme n'est plus utilisé.
Les hispanics de SF (pas uniquement Mexicains mais toute l'Amérique latine) sont très fiers pour ceux qui l'ont, de leur nationalité américaine ("oui, je vote", avecla main sur le cœur) et en même temps nous parlent avec complicité des gringos...

Volker 14/12/2005 19:43

J'imagine qu'à Washington, il n'y a pas tellement de Mexicains, non? En tout cas, les Mexicains du Mexique n'hésitent pas à se faire appeler "Amèricains", puisqu'ils estiment que l'appellation s'applique à l'ensemble du continent américains, pas seulement aux "estadunidenses" ;-)