La minute du bus : cocorico enroué

Publié le par Marie Simon

Vu et entendu hier soir dans le bus qui remontait 16st street.

 

« Non, tu restes assise. Regarde les gens autour, ils sont tranquilles. Et bien, fais pareil ! » Papa est excédé mais sa fillette de 2 ans semble très amusée !

 

« Ah mais vous parlez français ! » Leur voisine en profite pour nouer la conversation. « Je viens de Tunisie, j’aime bien parler français. Et votre petite aussi, elle parle français ? » Voilà qui s’appelle utiliser les répétitions pour bien insister…

 

Le quadragénaire embraye illico. « Oui oui, elle parle français à la maison. A l’école elle parle toujours anglais donc il ne faut pas qu’elle oublie le début de français qu’elle a ». En effet, la petite murmure quelques syllabes, une étrange mixture d’anglais, de français, et de babillage !

 

« Ah c’est bien, c’est une chance pour ces enfants qui peuvent apprendre deux ou trois langues très très tôt ! Ici, ils commencent seulement à s’en rendre compte et à envoyer leurs enfants à l’étranger. En France par exemple ».

 

« Oui parce qu’on a beau dire que le français est une langue internationale… »

 

Mine dépitée des deux francophones et francophiles. Silence nostalgique. Puis la femme reprend.

 

« C’est pourtant une langue magnifique. Et puis à chaque fois que je l’entends, je me sens attirée, comme là où je vous ai parlé, vous voyez, je ne peux pas m’empêcher ! »

 

Le père, un peu gêné par l’emportement de la dame, s’empresse de généraliser pour la calmer.


« Ceci dit, on entend beaucoup de français dans les grandes villes comme New York, par exemple ».

 

« Ah oui, New York, j’y étais il n’y a pas longtemps. Des Français partout. Un bonheur ! »

Généralisation ratée… mais la dame doit descendre, c’est son arrêt.

 

Nostalgie francophile dans un bus. Je pense que personne n’a compris un mot à leur échange. L’espagnol ici est bien plus utile. Tout se perd mes amis, tout se perd ;-) !

 

M.S.

Commenter cet article

celine 12/12/2005 17:48

salut, oui il y a des francais partout!, certainement plus a DC qu'a Baltimore!
je suis a baltimore, tu peux aller jeter un coup d'oeil sur mon blog aussi!
ton blog a l'air sympa, alors je pense le mettre dans mes liens "a voir"!

Marie Simon 12/12/2005 05:01

Serait-ce que les francophones auraient moins d'instinct communautaire que d'autres groupes ? D'où un éparpillement qui leur permet de passer inaperçu dans la foule (en tous cas dès que je suis dans le coin, grrrrr !) ?

tokvil 12/12/2005 04:01

D'accord avec Kristoff, y a des Francais partout dans mon quartier. Y a trois francais et un tunisien francophone. Ils prennent le bus le matin, c'est marrant

Kristof 11/12/2005 21:49

Pour ma part, je suis étonné par le nombre de francophones sur Washington. Des Français bien-sûr, mais aussi une importante communauté africaine...

Marie Simon 11/12/2005 02:39

C'est une depeche de Associated Press. Je ne sais pas si tu peux les trouver en ligne, en général les médias y sont abonnés et on reçoit les depeches, voili voilou. Sinon tu peux cliquer sur mon nom en bas du com, et tu auras mon email :-).