L'histoire de Washington DC ne sera pas comptée...

Publié le par Marie Simon

Je n’ai pas eu le courage de sortir pour la High Heel Race, mais plus tôt dans la journée de mardi, j'ai tout de même mis le nez dehors. Mon week end décalé me le permet. J’ai voulu visiter le « City Museum of Washington DC », car la présentation que j’ai pu lire m’a laissé penser que l’idée du musée et l’idée de ce blog sont très proches.
 

 

 

« The DC City Museum will focus on “residential” Washington , as opposed to the federal institutions, monuments, and museums that most people visit when they tour the nation’s capital.  The DC City Museum will serve as a gateway to numerous local venues scattered throughout the District’s vibrant and culturally diverse neighbourhoods.” Le tout orchestré par la Société Historique de Washington DC. Vous comprenez mieux mon intérêt ! Résidentiel vs touristique au sens propre, les quartiers plutôt que l’aspect symbolique des monuments… Pile poil, non ?

 

 

Oui. Mais non. Car depuis le lundi 29 Novembre 2004, précisément, ce musée n’est plus. Pourquoi ? “Manque de financement”, répond laconiquement la jeune femme qui fume à l’entrée, ce mardi après-midi pluvieux… La pancarte à l’entrée du magnifique bâtiment est encore flambant neuve, elle ne date que de 2003 après tout. Mais il ne reste plus que la librairie et le centre de recherche. Adieu beau musée dédié à la ville.

 

 

Petit flashback. C’est en juillet 1999 que la mairie de Washington DC annonce sa volonté de créer ce musée à la démarche très particulière, dans la Librairie Carnegie , sur Mount Vernon Square. Le maire s’est alors fendu d’une magnifique phrase : "In a city full of federal buildings and national monuments, this magnificent building will house the history of the great people who built this city and have contributed to the rich history of our neighborhoods". Je le répète, vraiment pile ce qui m’aurait bien aidé pour ce blog ;-).

 

 

Pour cela, il a fallu que le Congrès vote un budget de 2 millions de dollars, avec pour grande condition que la mairie trouve autre part les 13 millions restant, afin d'atteindre le budget prévisionnel attribué à cette transformation du bâtiment. Financement privé, cela va de soi dans un pays où les médias « publics » sont financés en majorité par des fonds privés… Pour ceux qui voudraient plus de détails, petit clic ici, pour retracer la chronologie de la création du musée.

 

 

Et donc, les sous, c’est bien là le problème. Ils ont servi à la transformation de la librairie en musée fonctionnel, et bien sûr à l’entretien du bâtiment. Tous comptaient sur l’affluence des visiteurs pour financer le fonctionnement du musée en lui-même. Pas de chance, ils ne furent pas au rendez-vous. Pas plus de 30 000 visiteurs en un an contre 450 000 prévus, ça crée un décalage. Pourquoi si peu ? Alors que le musée s’adressait autant aux touristes qu’aux habitants ? Si près du Mall où la concentration de musées gratuits et de très haut niveau, un musée tout neuf qui demande 2 dollars l’entrée… et 6 dollars pour un film de 25 minutes, c’est beaucoup trop demander, apparemment. Dommage.


M.S.

 

  

Publié dans Streets of DC

Commenter cet article

Thierry 27/10/2005 21:10

Toutes mes félicitations pour ce blog très sympathique, riche, drôle, vivant !... Et merci pour le dépaysement qu'il procure. Bon séjour là-bas, so far away.