Réchauffer la maison

Publié le par Marie Simon

Dimanche soir, mes colocataires-propriétaires ont organisé une pendaison de crémaillère. Les autochtones appellent ça housewarming (réchauffement de la maison). Plutôt ironique dans une maison qui a des problèmes cycliques de chauffage.

 

Cette soirée a confirmé pour moi une vérité générale, à laquelle vous trouverez des exceptions : les Américains voient tout en grand. En effet, pour à peine 20 personnes, mes colocataires ont fait venir deux traiteurs non professionnels, des femmes qui se sont occupé de tout. Les courses, l’installation, les éléments jetables tellement pratiques (couverts, assiettes, etc…) et la décoration de la maison ! Le tout pendant que la propriétaire se maquillait tranquillement en répétant que l’organisation, c’est très très fatiguant… Hum.

 

Les invités sont arrivés, les bras chargés de cadeaux qui n’ont été ouverts que lorsque la moitié des convives étaient déjà partis ! La soirée a également donné lieu à une visite guidée de la maison. La question que tout le monde a posé : “pourquoi aménagez-vous déjà le grenier en chambre alors que votre chauffage ne marche qu’une fois sur deux et que vous n’avez qu’une salle de bains pour 4 voire 5 personnes ?” Excellente question, merci de l’avoir posée !

 

Mais revenons plutôt sur le terme “Housewarming”. Qui me permet de vous signaler la rubrique “Tour de Babel” du site Café Babel, un e-magazine européen. Chaque semaine, une nouvelle expression est décortiquée, comparée aux expressions équivalentes dans les langues européennes. Ici donc, housewarming, qui évoque un nouveau foyer chaleureux, beaucoup plus compréhensible au premier abord que notre “pendaison de crémaillère” !

 

Et pour ce 100ème post, comme pour tous ceux depuis la mi-novembre, j’ai froid ! Bonne journée.

 

M.S.

 

Publié dans Généralités

Commenter cet article

Marie Simon 28/12/2005 14:11

Je crois que c'est un peu tout ça, plus un thermostat mal situé et une chambre pleine de courants d'air. Mais j'ai localisé le thermostat et enfin compris ce truc électronique sophistiqué. Alors autant vous dire que, la prochaine fois que je gèle sur place, je passe le curseur de 62°F (ce qui est prévu en ce moment, soit 16°C argh !) à au moins 72°F (soit 22°C) le temps de faire chauffer les radiateur de cette chambre que je ne supporte plus ! Ca va chauffer, les amis !

frise 28/12/2005 07:22

hello, je n'aurais pas cru que l'on puisse avoir froid à DC, enfin chez des américains moyens. Problème d'isolation ou cout du chauffage trop cher ? ou encore maison surdimensionnée ?

Steve 24/12/2005 13:51

Bonjour Marie,
 
Just un ptit mot pour te souhaiter un joyeux noël,
une petite pensée pour toi,
Joyeuses fêtes de fin d'année à Washington DC
Cordialement
Steve

Thierry 22/12/2005 07:11

... Et, quelques jours avant Noël, joyeux centième post !!!Cela devrait dignement se fêter, un peu comme un anniversaire, histoire de t'apporter un peu de chaleur au coeur, à défaut de chaudière.Très bonne journée à toi aussi, Marie !

Marie Simon 22/12/2005 04:13

Merciiii !Ne me dis pas que tu étudies le journalisme aussi sinon je trouverais ça énorme ;-) ! Donc il y avait ma presque homonyme parmi les 153 visites reçues hier, 21 décembre.Merciiiiii !