J'entends comme un ronflement...

Publié le par Marie Simon

Samedi 19 Novembre… La salle de cinéma est pleine à craquer. Harry Potter, voilà pourquoi. Sur disons 200 personnes dans la salle, believe it or not, trois dormaient à poings fermés. Cela ne m’aurait pas dérangé… si seulement ils n’avaient pas ronflé du début à la fin des aventures de Harry ! L’un des trois était d’ailleurs mon voisin de droite. Pas de chance !

 

Lundi 21 Novembre. Je suis dans le wagon du train régional pour Baltimore. Une petite heure de trajet, pas plus. Quatre rangs devant moi, un homme s’assoupit dès le deuxième arrêt. Et un ronflement sonore s’élève dans le wagon au bout de quelques minutes. Pas de chance ?

 

Deux solutions. Soit je suis maudite. Soit les Américains ont une tendance à s’assoupir assez prononcée. Et à ronfler…

 

Dans les cas ci-dessus, le surpoids des deux messieurs en question n’est pas la cause mais favorise sensiblement le ronflement. Voilà donc un pays qui doit faire le bonheur des marchands de solution-miracle contre ce bruit-là, écarteurs de narines et autres, étant donné la proportion effrayante des Américains qui souffrent de surpoids.


M.S.

Commenter cet article